Le manoir du Styx

Voilà l'enfer. Personne ne pourra s'en sortir.... Non personne...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Kaoru [a finir]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Kaoru [a finir]   Lun 20 Aoû - 19:29

Nom: Inconnu
Prénom: Kaoru
Âge: 17 ans
Sexe: Masculin
Orientation sexuel: Homosexuel
Race : Neko
Pouvoirs :

~~~Les fouets~~~
Kaoru est capable de faire apparaître des lianes de fouet Qu’il contrôle en tout point ! Il peut leurs faire, faire n’importe quoi ! Leurs donnés des airs de pantin ! D’animaux ou tout autre chose. Ils sont incassable. Indestructible ! Ils ne craignent pas la chaleur ou autre ! Et Ils peuvent devenir extrêmement tranchante ! Capable de trancher absolument n’importe quoi ! Enfin Ils ne sont pas toujours coupant, cela c’est seulement quand il le veut !

~~~Animaux~~~
Il se transforme en n’importe quel animal…

~~~Pluie mortel~~~
Il peut faire apparaître des aiguilles…des senbon…empoisonné ou pas. Il y a différent poisons. Certains agissent différemment selon la quantité.. Une aiguille suffit pour maintenir le maximum de poison. Il peut les contrôler…Mais elles se dirigent…sinon automatiquement vers la ou les personnes avec qui il se trouve

1° : Ce poison suffit à donner des douleurs à la victime, soit à la tête, aux articulation, au organes. Soit a part, ou en même temps. Il lui suffit juste de penser à la parti qu’il veut qui souffre. L'emplacement de la douleur n'a rien a voir avec la place de l'aiguille ! Il peut vous touchez au bras, et que la douleur touche votre dos. C’est des douleurs assez insupportable, mais nullement dangereuse. Toutefois, selon leur intensité, elles peuvent paralysé complement la personne de douleur. La douleur peut durer entre une seconde et six ans. Et même si vous êtes paralysée durant le lapse de temps maximum, il vous est impossible de mourir, de maigrir ou autre !

2° : Selon la quantité, la personne s’endort instantanément. Le sommeil peut durer entre une seconde et six ans. Selon la quantité, qu’aura administré Kaoru. Aussi ! La personne durant le sommeil procuré, est sujet à d'affreux cauchemar, semblant on ne peut plus réel. Cauchemar, qui se sert des point faible de la victime. Et, même si la personne dort durant des années, elle ne meurt pas ! Ne maigrit pas, ou autre !

3° : L’un des poisons tueur, probablement le plus « gentil », celui-ci tue immédiatement la personne, en lui faisant ressentir cependant une atroce douleur. Vraiment insupportable.

4° : Celui-ci est particulièrement horrible. Il est mortel, impossible d’en réchapper. Seulement, les effets peuvent durer autant de temps que Kaoru la décider en vous l’implantant. C’est-à-dire entre une seconde et six ans, pareils. Avant que vous ne décédiez. Les symptômes ?
_Crampe affreuse…
_Impression que vous brûler, de l’intérieur et l’extérieur…
_Que votre sang est entrain de bouillir
_Les os se retrouve rongé, plus ou moins suivant le temps imparti par Kaoru
_Paralysie. Qui venait assez vite, donc, même si cela durait le temps maximum, vous seriez incapable de bouger dès le débuts, six ans où moins sans pouvoir effectué le moindre mouvement…
_Spasme très violent
_Enorme fatigue...
_Impossibilité à dormir...
_Envie de vomir, ce qui créer des risque d’étouffement…
_Envie de…enfin d’aller au toilette…
_La peau donne l’impression de s’étirer à son maximum…
_Et enfin ! Les organes se rétractent.

La personne pourrait décéder de faim, ou tout cela. Seulement ce poison, tant qu’il n’avait pas finir d’agir, maintenait la victime en vie. Ce qui est particulièrement sadique.

Une chose aucune antidote, ou pouvoir peut soigner ces poisons ! Seul Kaoru peut faire apparaître d’autre Senbon qui contienne l’antidote !

~~~Elements~~~
Kaoru controle en tout point l'eau la glace et l'air. Il peut donc respirer sous l'eau, et il peut même rendre le vent plus tranchant que des lames. Léviter un peu avec la pression de celui-ci. Et tout un tas d'autres choses...

Esclave ou maître? Esclave
Qui est votre esclave ou maître? : Sasori Ito

Particularité : En tout bon Neko, Kaoru a les sens d'un félin, pouvant ainsi voir dans le noir.Il a l'agilité la force et la vitesse de celui-ci. Il possède des griffes de chats et à la faculté de les retracté. Ses canines sont aussi celle d'un chat sauvage. Autre chose aussi, il crache et grogne tout comme ce petit félin. (Il ne s'agit pas d'un pouvoir evidemment...)

Physique(6 lignes minimums):

Histoire :
Il y a dix-sept ans de cela, le seize juillet, un petit garçon nommé Kaoru naquit dans une modeste maison, dans un petit village de campagne au japon. Non loin de la ville néanmoins. Fruit d’un bel amour entre Aiko et Kazuo. Amour pourtant longtemps critiqué étant donné la différence d’âge entre les deux protagoniste. En effet, la demoiselle était âgé de vingt-quatre ans, alors que son mari lui avait atteint les quarante-deux ans. Information qui d’ailleurs surprenait souvent, étant donné la vitalité et l’apparence si jeune dont Kazuo faisait preuve. N’ayant pas changé depuis ses vingt-cinq ans, il était resté le même. Bel homme d’un mètre soixante-quinze, taille restant très rare chez les nippons. Des yeux vert tout aussi rare et une chevelure châtains. Ses partie féline étaient de couleurs noisette. La mère elle était tout aussi belle. Un mètre soixante-cinq, des yeux bleu et des cheveux brun comme l’ébène, ainsi que des attribut félin tout aussi noir. Kaoru lui, si petit était-il coupait le souffle à n’importe qui. Avec ses yeux doré, ses cheveux blond et ses propriétés animal aussi blanc que la neige venant tout juste de tomber. Mais passons les descriptions inutile. Venant ans aux trois ans de Kaoru. Le petit garçon était toujours collé à son père, il l’adorait. Pour sa mère c’était différent, elle travaillait et il ne la voyait jamais. Étant donné qu’elle partait avant qu’il ne se lève et revenait lorsqu’il dormait. A vrai dire elle était plus une inconnu qu’autre chose. Il avait un caractère facile, respirant la joie de vivre, toujours heureux. Un petit garçon pour le moins adorable. Mais a vrai dire, tout ce bonheur ne devait pas durer. En effet c’était un soir du dix-neuf décembre. Alors que lui et son père rentraient de leur promenade quotidienne, où il avait jouer à chat, et à courir jusqu'a en perdre l'equilibre, leur jeu favorie. Kaoru adorait cette impression de voler, d'être libre. Alors qu’ils traversaient tout deux la route. Kaoru s’arrêta en pleins milieu de celle-ci pour ramasser un petit bonbon emballé qu’il venait de laissé tombé. Seulement à ce moment là un chauffard était sur la route. Kazuo, venant juste de remarquer que son fils s’était arrêté vis la voiture qui allait le renverser. Et tout ce passa si vite, l’homme le poussa sur le trottoir. Recevant la voiture de pleins fouet, qui le propulsa un peu plus loin. Le petit garçon couru alors jusqu’à son géniteur, hurlant après lui…
_Papaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaa……
Le chauffard lui ne s’était même pas arrêté. La pluie avait commencé à tomber. Kaoru était aux cotés de son père l’appelant, pleurant. Et d’ailleurs, ce fut bien la dernière fois de sa vie qu’il pleura. Seulement, les urgences appelé par un passant arrivèrent que trop tard. Et son père mourut cette nuit là. Jamais Kaoru ne se remettra de cette mort et il s’en sentira toujours responsable. Il avait trois ans, et sa vie allait devenir un véritable enfer. Il avait été ramené chez lui. Sa mère avait été prévenu et était rentré juste après que la petit se soit endormi sur le canapé. Mais passons un peu quelques jours. Venant en directement une semaine plus tard. Histoire de voir comment la situation avait évoluer. Et, probablement que son père devait se retourner dans sa tombe. Sûrement devait-il haïr la femme qu’il avait pourtant aimé. En effet, celle-ci avait séquestré son propre fils dans la cave. Cave humide, poussiéreuse et froide. Il était enchaîné et ne mangeait plus depuis une semaines la seule chose qu’il gouttait s’était les coups. De chaînes, de chaises ou tout autre chose. Et il buvait que très peu. Il avait à peine trois ans, et le petit garçon qu’il avait été venait de disparaître. Laissant place à un petit garçon craintif, tremblant tout le temps, timide qui bafouillait à chaque paroles. Etant de plus en plus habitué à la douleur. Devenant qu’un petit animal blessé. Une simple chose totalement docile. Et au final, il resta deux ans dans ce sous-sol. Nourrit à l’eau et au pain sec, et même beaucoup moins. Sans compter les jours, où elle oubliait de le faire. Parfois, il restait plus de deux semaine sans rien. Du moins presque, puisque mourrant presque de faim le petit Kaoru se nourrissait, et ce malgré le dégoût que cela peut susciter, de cancrelats ou tout autre insectes qui avait le malheur de passer par là. Imaginer vous, un enfant de trois ans au départ et de cinq après, en pleine croissance. Privé de tout les apports dont il avait besoin. Obligé de se nourrir comme il peut. Il était devenu un petit garçon frêle, faible bien trop faible. D’ailleurs, l’on voyaient parfaitement ses côtes se dessiner sous sa silhouette. A vrai dire, il aurait sans doute dû mourir si il n’avait pas eu cette rage de vivre. Oui, vivre quoiqu’il advienne ! Enfin ! Comme il à été dit, Aiko « libéra » son fils de la cave lors de ses cinq ans. Uniquement pour le « dresser » comme elle disait. Puisqu’elle avait en effet dans l’idée d’en faire un petit toutou, un esclave tout simplement. Et, bien que malgré que Kaoru était un petit bout obéissant, elle trouvait toujours moyens à redire. De le frapper, de le torturer. Mais voyez vous, un petit garçon de cette âge qui doit repasser, laver tout ce qui peut l’être, cuisiner, bien qu’il développera une grande passion pour cette dernière discipline, bref se farcir tout les tâche inimaginable, n’arrivera jamais à un résultat parfait ! Déjà qu’a l’origine il n’est même pas sensé savoir comment faire tout cela. Et puis, un soir alors qu’il était encore recroquevillé dans un coin, couvert de sang. Tremblant, Suppliant qu’elle arrête, il lui posa la question qui lui brûlait les lèvres depuis ses deux dernières années.
_Pourquoi…
Un inaudible « Pourquoi », juste un mot mais que l’on comprenaient tout de suite. Sa mère le regarda, laissant échappée un soupir de dégoût. Prêtes a révéler une vérité qu’il n’aurait peut-être pas du connaître. Une vérité qui n’était en rien une raison. D’ailleurs pouvait-il avoir une raison à ses actes ? Probablement pas, mais là c’était surement l’une des pires réponses qu’elle aurait pu lui donné.
_Pourquoi ? Mais voyons pour deux raisons ! D’une à cause de toi j’ai du quitter mon travail ! Mais surtout c’est de ta faute si Kazuo est mort ! Si tu n’avais pas été là il ne serait pas mort !!!
Kaoru resta sans un mot, comment osait-elle ? Comment pouvait-elle lui dire qu’il était coupable de sa mort ? Et puis n’était-ce pas en majeur partie de sa faute si il était ici ? Ne l’avait-elle pas désiré. Il resta tout la nuit ainsi muet, sans bouger de sa place. Enfin passons ! Encore quelques année ! Venant ans directement au dix ans de Kaoru. Et en cinq ans rien, absolument rien n’avait changé ! Et même que les choses c’était bien empiré. Le Neko ayant en effet tenter plusieurs fois de se sauver, c’était retrouver rattraper. Et ce par des inconnues. Toujours des femmes, des filles. Allez savoir pourquoi, mais elles jouaient tous le jeu de Aiko ! D’ailleurs quelqu’une étaient des amies à elles. Et ne se gênait nullement pour persécuté Kaoru lors de leurs visites ! Et ce de n’importe quelle façon que cela soit. Et puis, elle était aussi charmées aussi d’une certaines façon par la beauté du petit chat. Bien qu’elles n’y touchent pas. Du moins pas pour le moments ! Et d’ailleurs venons en ! Un ans encore ! Il avait présentement onze ans. Et, aussi horrible que cela puisse être, sachez que le gamin se faisait régulièrement abusé. En claire violer. Mais passons ! Encore, faisons un peu plus cours ! Et sautons directement à ses seize ans ! Précisons que Kaoru avait développé une haine incommensurable à l’égard des femmes. Une haine mais aussi une peut immense. Et, en parlant de ses seize ans. Se fût cette même année que son pouvoir fit son apparition ! Enfin ses pouvoirs ! D’ailleurs, une chose étrange. Les tatouages qu’ils présente sur son bras, sont apparu en même temps que leurs apparition sans qu’il ne sache pourquoi. D’ailleurs, étant donné que Aiko ne voulait pas croire qu’ils sortaient de nulle part, fit encore passer un sale moment à son fils. Qui, ne s’était pas encore rendu compte que ses dons étaient apparu. Se fut seulement quelque mois plus tard qu’il s’en rendit compte. Alors qu’il était encore enchaîner dans cette fameuse cave ! Puisque, bien que je l’est pas précisé ! Kaoru passait tout de même encore la majorité de son temps dans ce sous-sol ! Alors que Aiko s’amusait à gratter des allumettes et à les balancer sur lui, riant d’un rire sadique. Qu’ils se manifestèrent ! Et ce tous en même temps ! La pièce devînt alors de glace ! L’eau fit sont apparition pour inondé la pièce ! Un vent violent se mit a souffler ! Les senbon se dirigeait tous sur Aiko et Kaoru lui passait d’un animal à un autre. D’ailleurs lorsque celle de la souris passa, il se libéra des liens ! Et le niveau de l’eau avait déjà bien monter ! Aiko hurlait de douleurs ! Enfin, il réussit à sortir de la pièce, refermant la porte. Laissant sa mère mourir noyer. Puisque aucun senbon empoisonné n’était apparu ! Kaoru respirait fort, cherchant à se calmer. Se laissant glisser contre la porte de bois. Fixant le vide. Réalisant une chose. Une chose a laquelle il n’avait jamais pensé, aussi étrange que cela puisse paraître. Il pouvait se venger non ? Et si ! Mais passons quelques mois plus tard ! Alors qu’il avait eu dix-sept ans depuis deux mois. Kaoru était devenu un véritable assassin ! Tuant toute choses qui ressemblait de près ou de loin à une femme, ou encore à une fille ! Que cela soit toute celle qui s’en étaient prit à lui. Donc toute les femmes qu’il avait connu, ou alors de simple inconnu ! Pour Kaoru peut importait elles étaient et sont toujours toues les mêmes. En l’espace de sept mois, il avait tuer plus de cent soixante individu. Après tout, elle n’avait qu’a passer à coté de lui pour qu’il les achèvent. Bien qu’il y avait ces fois, où la peur prenait le dessus et où il se sauvait ! Enfin ! Aussi, il avait prit en muscle ! En poids aussi ! Affichant à présent un corps parfait. Enfin, il ne goutta pas bien longtemps à sa liberté puisqu’un soir il se fit soudainement attraper par deux inconnu, non sans être battu ! Mais, il avait tout de même fini dans cette caisse en bois, pour être conduit il ne sait où…


(un peu baclé l'histoire =s....un peu beaucoup même ='( Bourré de fautes surement -___- )


Dernière édition par Kaoru le Jeu 3 Avr - 2:28, édité 10 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kaoru [a finir]   Jeu 4 Oct - 20:34

Physique :

~~~Cheveux~~~

Par où commencer pour décrire cette chevelure ma foi assez complexe. Autant que pour son apparence que pour sa constitution. Nature,qui d’ailleurs me semble être un bon début pour démarrer. Ils sont bien plaisant, semblant briller à la moindre lueur, particulièrement à celle de la lune. Peut-être parce qu’elle domine la nuit, et que Kaoru est l’un de ses enfants. Ou, même à celle des étoiles qui elles scintillent timidement, un peu honteuse, aux cotés de la belle déesse que représente l’astre lunaire. Pourtant leur propriétaire n’est pas homme à les laver souvent. Pas qu’il n’en à pas envie, mais il n’en à tout simplement pas le temps. Après tout il a amplement plus a faire, étant homme assez occupé. Et bien que la vue peut parfois vous leurrer sur un produit, et si vous douter toujours de sa qualité vu le renseignement donné, allez y tendez votre main et effleurer le caresser le même. Et vous verrez qu’ils sont très doux ! Voyez vous le satin ? Et bien sa chevelure est amplement plus douce. Et puis repliez vos doigt, passez les dedans, comme pour les coiffer. Pas une seul fois vous ne serrez bloqué par un quelconque nœud. Alors que pareillement au shampoing, il ne les coiffe jamais ! Bien sur cela pourrait sembler répugnant, et ce même si ils reste très agréable. Seulement, en vérité, Kaoru est un peu spécial ! On pourrait dire que ses cheveux, ainsi que tout son être prend soin de lui tout seul ! Sans substance ! Après tout c’est une chose normal pour un démon. Ce qui fait gagner un temps fou dans la salle de bain, puisse qu’il n’y passe que par plaisir. Bien qu’il préfère les sources chaudes, bien évidemment présente en enfer ! Après tout pour lui, l’autre bouillonnante qui torture les âmes perdu, ne sont qu’un bain de mousse pour lui. Après quoi, ils sont fin ! Extrêmement léger. Une simplement petite brise suffit à les faire danser. Et, il retrouve leurs positions initial dès que le temps se calme. Tel les feuilles d’un arbres prit au gré du vent. Nullement fragile, ils sont comme qui dirait plutôt robuste. Intéressons nous à la couleur de ses cheveux à présent. Aussi étrange que cela puisse paraître pour un démon, Kaoru est blond. Ce qui est normalement impossible pour les démons, qui naissent naturellement brun pour aller avec leur sombre réputation. Qui va de soit pour un fidèle de Satan. Et l’apparence qu’ils cherchent à donner d’eux, autrement dire, démunie de sentiments, séducteur, sadique, mystérieux au point d’en être intriguant. Et, il est bien reçu que brun va de soit avec ténébreux. Et puis, n’est-ce pas les anges ou tout autre imbécile qui crois au Tout-puissant et veulent le servir pour sa soit disante bonté qui abordent une tel teinte d’habitude ? Si ! Seulement, lui, failli à cette règle et se pavane avec cette couleur dorée. Chevelure plus jaune que les tournesols en été, que les pissenlits ou les boutons d’or ! Encore plus jaune que le soleil lui-même. Il ferait presque pâlir ce bel astre d‘envie ! D’autant plus qu’il semble tout aussi chaleureux que ce dernier ! Surtout qu’il n’utilise aucun artifice pour avoir une tel nuance. Ils sont lumineux, semblant presque aveugler autrui, vous donnant presque l’envie de sortir vos lunette noir, et puis comme il à été dit ils semblent briller. Ce qui n’arrange en rien cet aspect. Fort heureusement cela n’est nullement déplaisant, bien au contraire. Contrastant terriblement avec l’obscurité de l’enfer et ses semblables, qui le regarde souvient bien curieusement. Ils ouvrent souvent l’appétit aussi, faisant à la fois penser, à un délicieux épis de blé. Ou, devrais-je dire de maïs plutôt ! On le comprend, le blond de Kaoru est un peu spécial. Peu être un peu trop agréable, trop brillant. Et surtout probablement trop jaune ! Et pourtant, ils en sont d’autant plus plaisant ! Peut-être parce que le jaune est une couleur chaude, qui inspire une certaines confiance. N’est-elle pas synonyme de jour ? Ne se rapproche-t-elle pas du vert ? Qui représente l’espoir ? Mais le plus intéressant, c’est que parfois, de petits reflets d’un blanc de neige semblent se balader dans ses cheveux. Adoucissant cette couleur si flamboyante ! Passons désormais à la coiffure, à la coupe du démon. Assez complexe, ce qui est, à mon sens une bonne chose. Débutons par l’arrière, comme cela est devenu l’habitude pour moi. Ses cheveux sont assez irréguliers. Les plus long atteignant légèrement le haut de son cou, alors que d’autre rebique élégamment à hauteur de la nuque, et les derniers légèrement plus haut. Le reste, contrairement, se tiens plus ou moins droit. Quant aux cotés, ils suivent le même exemple. Tombant, toujours à la limite de sa gorge. Ou, a peine sur les joue de l’intéressé, passant parfois vaguement sous les yeux de celui-ci. Alors que les autres se laisse glisser jusqu’à sa mâchoire. Du moins cela est palabre pour son profil gauche. Puisque du coté droit, ses cheveux semblent avoir eu une croissance plus développé. Pareillement à son voisin, ils sont tout aussi asymétrique. Juste qu’une mèche, semblant plus garnie, et qui reste cependant tout aussi fine que le reste. Lui tombe devant , ou presque, l’œil ! Et là, nous passons à l’avant. Son front est quasiment inconnu, caché en totalité par sa chevelure. Quelques mèches lui tombent entre les deux yeux, d’autre, notamment du camp gauche, les contourne. Le coté droit, lui, comme dit avant, se voit plus caché. Bien, que cela, ne le gène nullement pour voir. Et puis, ils sont si fin, que l’ont perçoit toujours son œil. De tout façon, il n’est couvert que partiellement. Et, sachez que, cette frange, est autant plus discontinue que le reste. Rebiquant à chaque niveau, les épis semblant venir du plus petit au plus grand en partant du bas. Paraissant plus épaisse aussi, bien qu’une très fine s’est glissé entre la dernier et celle d’avant. Jusqu’à arriver au dessus de sa tête, ou nous attend encore un épis, pointant légèrement, à la fois, l’avant et la direction droit. D’ailleurs, en parlant du dessus du crâne. Ses cheveux, on l’air, plus doux. Enfin, disons, qu’aucun épis ne semble venir les perturber. Si ce n’est des très petit, au niveau de ses oreilles de Neko. En bref, Kaoru donne l’impression de s’être coiffé avec un pétard.

~~~Peau/Corps~~~

Je ne sais trop quoi dire sur le corps de Kaoru. Débutons par sa peau. Sa teinte ou encore le sentiment que vous pourriez avoir en la touchant. Ou peut-être juste simplement en la frôlant. Le démon, comme pourrait le laisser présager la couleur de ses cheveux est de type caucasien. Oh ! Il n’est pas pâle loin de là ! Malgré sa carnation blanche. D’ailleurs c’est un blanc agréable. Peut-être très légèrement asiatique. Plus précédemment nippon à certaines régions. Bien, que éventuellement métissé. Elle reflète bien la lumière, et peux tout aussi bien se fondre dans l’ombre. Au point qu’il pourrait presque paraître invisible. Comme si les ténèbres auraient engloutit tout son être. Elle est indemne ! Vierge de toute impureté. Aucune blessure plus ou moins grave. Pas la moindre petite égratignure. Pas même une petite griffe. Absolument rien. Aucun défauts non plus tel que des boutons, des points, des tâches ou tout autres choses ne vient troublé l’idéal de sa peau. Elle intrigue presque par tant de perfection. Cependant ! Elle est peut-être vide de tout défaut. Elle n’en est pas moins orner ! De tatouage plus précisément qui s’entremêle joliment sur son avant bras jusqu‘à sa main. Tandis qu’un autre brille seul sur son bras. Ne parlons même pas de celui qui est à l’arrière de son épaule. Cela dit, assez parlé ! Venons en à la description de ses dessins. Ignorons celui à son épaule, il est pour la plupart du temps presque entièrement caché. Et puis il n’est pas descriptible. Sachez seulement qu’il est joli et qu’il lui va bien ! Et puis les autres sont autrement plus important. Le premier sur son bras, représente une sorte de soleil avec un C majuscule inscrit dedans. Une petite banderole traverse ses rayons inférieurs sur laquelle ont peut lire « Famiglia». Ah ! Et des lignes de pointillés le traverse entre chaque faisceau. Le soleil est orangé, quasiment rouge à ses extrémités. La lettre est de plus elle belle et bien rouge. Un peu comme le sang. Quand à la banderole elle est d’une teinte se rapprochant des vieux papiers d’autrefois. Mêlé entre le marron et le gris. Pour son avant bras, c’est un peu plus compliqué. Etant donné que trois tatouages se superposent. Commençons en partant de son coude. Le premier représente un cheval noir dont toute la personne semble en feu. Des flammes noirs s’entremêlant au bleu glacé qui cercle l’animal. Qui ne semble pas de la meilleurs humeur. Cheval de l’ombre, cheval de l’enfer. L’autre est seulement un fouet, paraissant être barbelé par endroit. Le dernier enfin est surmonté d’un mot « ARAGA. ». Écrit en lettres de sang et en majuscules aussi. Quant à la signification nous l’ignorons encore. En dessous le fouet au dessus continue. S’arrêtant en formant une sorte de croix. Sur un motif bleu, légèrement glacé. Tout comme celui de la première image. Enfin ! Elle est toute aussi parfaite au touché. Elle est satiné. Très douce autrement dit. D’une température agréable. Chaleureuse ! Presque réconfortante. Et puis goûté là, elle est sucré et douce. Un peu comme-ci vous dégustiez du miel. Plus précisément au printemps avec les bonne odeurs de fleurs qui vous chatouille votre nez. Puisque oui ! Elle embaume tout aussi agréablement que celle-ci ! A présents passons à la présentation de l’ensemble de son corps. De sa tenue en général. Kaoru est d’une bonne taille. Il mesure un mètre quatre-vingt. Sachons que l’homme est tout du moins physiquement un être de perfection. Mais procédons par ordre logique, du haut jusqu’au bas. Son torse tout d’abord. Buste joliment musclé. Tout juste comme il faut. Ni trop ni pas assez juste entre les deux. Sa peau lisse et velouté accentuant un peu plus ses séduisantes formes. Et descendons un peu plus bas pour en venir à son ventre. Notre ami pèse tout juste soixante kilogrammes. Un poids santé idéal pour la taille qu’il fait. Et, de fin abdominaux s’y dessinent, lui retirant un peu de sa fragilité apparente. Qui n’est, rappelons le, qu’une simple illusion. Kaoru possédant en vérité une grande force naturel. Bien qu’il peut souvent se retenir. Enfin cela dépend de son humeur il faut dire. Descendons un peu, pour arriver aux membres inférieur. Derrière faisons le point à ce qui se trouve entre. Autant le préciser un peu puisque nous somme dans une description complète. Et pour faire disons que mère nature à bien aimé se petit. Qu’il n’a aucun complexe à avoir de se coté là. Enfin ! Passons ! Ses cuisses et ses jambes sont-elles plus ou moins normal. Enfin elle se marient comme il faut avec le reste du corps. Semblant à la fois fine et musclé. Comme la plupart du corps du blondinet. Quant à ses pieds, ils sont bien. Joli même avouons le. Mais cela n’est pas vraiment la peine de s’y attarder. Remontons à présent. Pour passer à ses bras. Il possède de belle épaules, évidemment cela n’étonne probablement personne. Ses bras sont doux à la vu, ses avant bras aussi. L’innocence semblant faire parti de ses deux membres. Alors qu’il n’en est rien. Disons que si ses muscles étaient devellopé normalement, pour égalé sa véritable force, ils ne seraient plus si beau. Ses mains à présent ! Elles sont assez grande, et gracieuse. Non qu’elles paraissent féminine loin de là ! Parcontre il est vrai qu’il possède de grand doigt fin. Cependant ils ne sont pas plus vulnérable que pour d’autre. En simples elles sont plaisante. Tout comme le reste de son corps. Pour finir cette petite description. Passons à présent aux habits du jeune protagoniste. Il est plutôt du style décontracté ne se cassant pas du tout la tête à une chose aussi futile que de passer des heures à s’habiller. Et pourtant ! Il aime les habits, il aime être beau c’est un fait ! Mais quand un rien vous habille vous pouvez vous permettre d’attraper tout et n’importe quoi dans le premier magasin de vêtements masculin venu. Pour faire simple le jeune garçon pourrait tout aussi bien s’habiller avec un sac à patate qu’il en serait charmant. A vrai dire, il peut tout aussi bien se vêtir d’effets féminin ou masculin les deux lui vont à ravir. Mais exposons un peu plus ses habitudes vestimentaire. La plupart du temps, Kaoru est vêtu de son traditionnel débardeur bleu. Un bleu très beau d’ailleurs, qui lui va très bien si ce n’est plus au teint. Le tissu est quant à lui très doux, très soyeux je dois dire. D’ailleurs la matière préféré de cet homme est ni plus ni moins la soie. Il aime aussi porter des chemises, dans la même matière, aimant bien alterner les noirs les blanches. Plus particulièrement les noirs. Oh ! Et que cela soit en été ou en hiver il ne porte que très rarement des pulls. N’aimant pas trop cela il faut dire. Il aime les vestes assez simple parcontre. Enfin ! Il alterne aussi les hauts normal disons, soit uni ou un peu fantaisiste. Mais il est exact que en dehors de son haut disons fétiche, il préfère le noir et le blanc. Passons à présent aux bas ! Aux pantalons ! Kaoru portent en grande majorité des pantalons assez larges. Allant du noir, évidemment, au beige. A la couleur un peu plus ou moins kaki. Souvent parsemé de petites sangle de tissus, raccorder avec de petit anneaux. Il peut aussi arriver qu’il s’agissent de petites chaînes assez fines. Ou les deux, cela dépendant du pantalons. Il porte parfois des ceintures aussi, mais cela n’est pas une chose automatique chez lui. Pour ceux que cela intéresserait il porte bien sur des boxer, noir bien entendu. Pour fini, niveau chaussures. Il ne se foule pas vraiment. Mais étrangement cela s’harmonise bien au reste. Il est assez baskets, blanche ou noir selon les habits qu’ils portent. Mais il faut avouer que Kaoru préfère nettement marcher pied nu. Tout du moins sans chaussures. Trouvant cela beaucoup plus disons agréable. Enfin peu importe ! Résumons ! Kaoru est un jeune homme tout ce qui à de plus beau ! Devrais-je dire qu’il peut tout à fait s’agir de la perfection à se niveau là !


[la suite arrive, plus tard]


Dernière édition par Kaoru le Dim 13 Avr - 22:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Kaoru [a finir]   Jeu 3 Avr - 2:30

Caractère :
Kaoru, par où commencer pour décrire le caractère du neko ? Par ce qui peut-être considéré pour des qualités peut-être. Sachez que le garçon est, de part l’éducation de force qu’il a eu, quelqu’un d’extrêmement docile. Il est d’une grande politesse envers ses maîtres et leurs montre le plus de respect dont il est capable. Il est gentil, donc aussi. Malgré, que si vous l’y ordonner il serait capable de tuer ou pire. Jusqu’à parfois, son propre ami. Il n’aime pas avoir tord, c’est un fait, mais bien qu’il pourrait se risquer parfois à vous contredire, il finira bien souvent par avouer que son maître à raison, comme toujours et que lui n’est qu’un ignare. Il est fort, et pourtant, avec un démon il jouera toujours les faibles. Pas toujours volontairement, juste qu’il est comme retenu par une sorte de barrière invisible. Un sorte de peur, probablement. Puisque Kaoru, peut-être très craintif ! D’ailleurs, parlons de sa plus grande peur. Les femmes ! Il les fuis comme la peste, ou ne peut s’empêcher les trois quart du temps de les attaquer et plus que cela, il veut les éliminer. Un gros défaut. Sachons ! Justement, que le neko à des passe de rébellion. Pouvant être assez violente, comme un enfant en pleins caprice. D’ailleurs, Kaoru est un grand enfant. Mais cela ne dur jamais longtemps. Seulement, il ne préviens pas, et cela peut le prendre d’un coup. Enfin, bien que pouvant être fréquente, elles ne sont pas automatique et il reste tout de même bien plus docile. Sinon, Kaoru est un Neko, un chat, il aime donc les caresses, les câlins. Puisqu’il est très affectueux, énormément. Pour les simple, si vous voulez aller plus loin, c’est une autre histoire. Mais sachez, qu’après deux ou trois fois, il appréciera et en deviendra tout aussi demandeur que les câlins. Ça en sont, après tout, non ? A part cela ! Le neko est un excellent cuisinier ! Il adore tout ce qui a attrait à la cuisine ! Il a un don c’est certains. Cela dis, il a un appétit d'oiseau. Il a aussi, un talent prédisposé pour le piano et le violon. Il n’a jamais appris et pourtant il peut vous jouer les œuvre des plus grands.

Note : Etant redevenu partiellement libre avant d’arriver au Styx. Kaoru, ne paraîtra pas directement docile. Ce petit imbécile ayant commencé à penser qu’il pouvait être une personne libre. Ce n’est qu’une passe, cela ne lui durera pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Kaoru [a finir]   

Revenir en haut Aller en bas
 
Kaoru [a finir]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Finir le premier niveau en une vie
» [RESOLUE]Jouer à deux/Finir les niveaux à 100%/Jouer en ligne
» Solution possible pour finir le jeu à 100%
» [RESOLUE] Avoir une aide pour finir le mode Histoire à 100%
» "La Savane" Vidéo et conseils pour bien finir en une vie.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le manoir du Styx :: ~Avant tout~ :: Présentation-
Sauter vers: