Le manoir du Styx

Voilà l'enfer. Personne ne pourra s'en sortir.... Non personne...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']   Mar 21 Aoû - 3:37

Une caisse en bois, quelques miséreux petits centimètre carrés dans lesquels était enfermé Kaoru. Le couvercle cloué il respirait difficilement. Ses oreilles étaient rabattues et sa queue enroulée autour de lui. Celle-ci ne pouvant émettre aucun mouvement. Autant le dire, il n’aurait pas pu bouger un seul petit poil tellement la malle était petite. Et de plus le balancement de sa prison, le faisait se cogner à chaque pas qu’effectuait les démons qui le transportait. Lui arrachant quelques petits bruit d’énervements ressemblant aux crachement que font les chats en colère. Ce qui semblait d’ailleurs amusé les deux énergumènes ! Il entendit alors le cliquetis d’une clef et d’une poignet. Encore quelques pas avant que la caisse ne s’écrase par terre. Se brisant ainsi en plusieurs morceaux. Libérant partiellement Kaoru ! Qui remuait sa magnifique queue d’un blanc immaculé de façon assez nerveuse. Battant l’air presque furieusement. Quoique non, il était furieux ! Ses yeux doré effectuant le tour de la pièce furtivement. Il avait quelques peu oublier la douleur qui s’était emparé de son dos lorsqu’il était tombé. D’ailleurs les deux démons avaient disparue. Enfin il plissa un peu les yeux ! Avançant de quelques pas dans la pièce. Faisant s’entrechoqués les chaînes qui retenait ses pieds et ses poignets à peu près à vingt centimètre d’intervalle chacun. Lui causant quelques difficulté pour se déplacé. Obliger d’avancer à une vitesse minimal ! Par petits pas à chaque fois. Enfin la pièce était dans le genre médiéval ! Semblant presque chaleureuse. Bien qu’il n’est jamais trop aimé ce style là. Difficilement il s’approcha de la porte d’entré. Tentant de l’ouvrir mais en vain bien évidemment. Il soupira ré avançant un peu plus dans le centre de la pièce. L’opération lui ayant prit en tout quelques vingt minutes. Le tout dans un silence presque effrayant. En excluant bien sur le bruit des chaînes. Et soudain son mal de tête le reprit ! Sachons qu’il avait prit quelques coups sur la tête. N’ayant au départ eu aucune envie d’être docile. D’ailleurs il en avait toujours aucune. Il attrapa difficilement sa tête dans l’une de ses mains. Obliger de se courber le haut du dos d’une étrange façon. N’arrangeant en rien à son autre douleur qui s’était aussi réveillé. Celle causé par la chute. Enfin il se redressa enfin. Balayant une nouvelle la pièce de son regard vitreux. Avançant juste de deux ou trois pas vers une autre porte. Étant encore bien éloigné de celle-ci. Il l’observait simplement. Les oreilles au aguets remuant pour capter le moindre bruit suspect. Sa queue elle battait toujours l’air furieusement. Il cligna des yeux n’arrivant toujours pas à s’habituer correctement à la lumière de la pièce.

_…Szz…c’est quoi cet endroit…il faut que je sorte moi…

Il était rare qu’il pense à voix haute étant souvent assez silencieux,peut-être trop, mais là ! Et puis il regardait toujours la fameuse porte. Après tout quelqu’un finirait bien par venir. Et qui sais par le libérer peut-être. Pour peu qu’il retombe encore sur l’un de ses idiots de démons. Si il aurait été dans son état normal. C’est-à-dire non assailli par ses mots de tête. Il se serait probablement transformé en araignée, une petit, et serait partie depuis longtemps pour le bas de la porte par laquelle il était surement arrivé. Enfin, il détourna un instant la tête, fermant les yeux ce concentrant pour ne plus avoir trop mal. Sursautant légèrement lorsque la poignet de l’autre s’abaissa. Reportant son regard sur celle-ci. Il la vit s’ouvrir doucement. Il recula alors d’un ou deux pas. Manquant de trébucher. Craignant un peux ce qu’il ou plutôt qui il allait voir apparaître. Et bien que celle-ci ne soit pas encore entré il échappa soufflant sur un ton calme de sa voix si envoûtante

_Où suis-je ? Et qui êtes-vous ? Ah libérer moi !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasori Itô

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']   Jeu 23 Aoû - 3:55

La mauvaise humeur était en rendez-vous! Sasori n’était point content! Non! Vraiment pas, on l’avait fait fâché. Enfin, un neko stupide avait eu l’idée de lui causer de trouble. Eh oui, le neko avait eu la brillante idée de foutre le bordel dans sa chambre! Enfin, on lui avait dit que cela était un neko et il n’avait point retrouver le coupable! Et celui-ci allait payer cher! Très cher même! Le démon n’avait aucune pitié et allait sûrement le tuer, enfin, il savait qu’il n’avait pas le droit de tuer un esclave, mais bon, il allait simplement le torturer! Et avec plaisir! Oh, il n’allait vraiment pas ce gêner! Enfin bon, il dû demander à Xélina de l’aider pour son ménage. Eh oui! Il avait aider un esclave! Rare non? Surtout de la part d’un démon! Sasori avait été déjeuner par après. Tout ce ménage lui avait donné faim! Et puis il n’avait point manger depuis deux jours. Il ne savait pas pourquoi, mais il n’avait pas eu vraiment faim... À cause de quoi? Lui-même il ne le savait pas. Et puis, c’était aujourd’hui qu’il allait avoir son esclave! Son nouveau! À ce qui paraîtrait celui-ci était un neko... Cela allait faire changement d’un ange et d’un mutant. Et puis il adorait les nekos! C’était ça qui préférait! Sasori les trouvait... Trop mignon! Mais bon passons, il devait attendre longtemps... Car où ils étaient allés le chercher, disons que c’était assez loin et ils allèrent arriver dans la nuit. Ça allait être long, mais il allait s’occuper pour passer le temps. Et puis, il n’allait pas dramatiser pour cela! C’est alors qu’il alla dans le jardin avec un livre, comme d’habitude quoi! C’était un livre qui avait acheté dans le monde des humains. Un livre qui parlait des idées des philosophes, c’était un peu bizarre... Ces humains avaient de drôle d’idées, mais elles étaient intelligentes. Enfin... Il aimait bien en savoir un peu plus sur les humains, c’était comme s’ils étaient une espèce rares en voies de disparition... Et c’était un peu le cas... Puisqu’il y avait de la guerre et tout cela... Tandis qu’ici... Ce n’était pas vraiment le cas. Et puis, le temps passa tranquillement et puis s’était rendu le soir... Sasori était allé souper et pour aller directement après dans sa chambre. C’est alors qu’on lui annonça plus que le neko, son esclave était enfin arrivé, plus tard dans la nuit. Alors Sasori se leva pour quitter sa chambre et descendit les marches toujours aussi furieux pour la connerie d’à matin. C’Est alors qu’il entra dans la salle et vit le neko, plus au moins bien à cause des lumières. Le démon ricana à toutes les questions du jeune neko. Qui s’appelait Kaoru.

« Tu es au manoir du Styx. » Dit-il sur un ton sec et autoritaire. « Et qui suis-je? Je suis Sasori Itô ton maître... »

Sasori fit un sourire sadique et après ricana. Il lui laissa le temps de gober l’information. Mais pour la phrase « libérez-moi » cela le fit rire intérieurement. Croit-il vraiment qu’il allait faire cela? Non, Sasori n’était pas du genre à libérer un esclave. Mais il allait seulement le libérer des pieds. En un claquement de doigts, la chaîne disparu, au niveau des chevilles de Kaoru. Mais il laissa celle aux poignets. Il se demandait bien si le neko était surpris de voir que celui-ci n’enlevait pas les autres chaînes. Dans la demi pénombre et lumière Sasori avait toujours son sourire sadique et qui en disait long. Le neko était à son goût! Trop beau! Il était parfait! Ces magnifiques cheveux blonds... Ses yeux dorés... Et puis, sa belle queue blanche et ses oreilles qui ma foi avaient l’air douce au touché. Enfin bref, il continue à le détailler tout en attendant des questions ou encore des plaintes de sa part.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']   Ven 24 Aoû - 18:48

La porte s’était ouverte doucement, d’ailleurs à peine la personne avait eu le temps de rentrer dans la pièce, que Kaoru avait déjà posé deux ou trois questions. Poliment certes, quoique légèrement agressif. Passablement énervé d’avoir été trimballé dans une si petite caisse en bois, d’avoir manqué d’avoir le dos brisé et surtout d’être ainsi enchaîné comme-ci il n’était ni plus ni moins qu’une bête. Sa queue fouettait l’air furieusement, les oreilles en arrière. La tenu type d’un chat en colère. Il en en aurait fallu de peu pour qu’il se mette à cracher ou encore à grogner. Il attendait simplement, des réponses, et surtout il voulait qu’on lui hôte ses liens. Qui, et ce même si ils en avaient pas l’air, pesait tout de même leur poids. Ses visage lui parcontre, restait neutre. Comme-ci il était particulièrement insensible. Seul son regard, qui pouvait ce montrer aussi bien expressif que inexpressif, reflétait en plus de ses attribut félin sa colère. Fixant l’inconnu le regard noir. Ce dernier devenant encore plus sombre, lorsqu’il ricana. Détestant, comme toute personne normalement conçu que l’ont ce moque de lui pour n’importe qu’elle raison que ce soit. Qui, fini tout de même par ce décider à répondre aux questions de Kaoru. Le manoir du Styx ? C’était quoi encore cette endroit ? Surtout qu’il n’en avait jamais entendu parler. Enfin, cela n’était encore pas trop important. C’est plutôt la suite des information qui manqua de le faire s’étouffer sur place. Quoiqu’il se crispa légèrement au rire de l’autre. Sasori ? Son maître ? Mais c’était quoi ce fou, ou plutôt ses fous. Il secoua frénétiquement ses oreilles, comme-ci il cherchait a capter quelques choses. Non, mais il devait avoir rêvé. Bien, ce ne pouvait tout de même pas être possible d’être à un tel stade de mentalité. Secouant la tête, dégageant le temps d’un instant les quelques mèches blondes qui tombait sur son visage, celle du coté droit étant d’ailleurs plus longue, elles lui cachait partiellement son petit minois de ce coté là. Ce qui n’enlevait rien à sa beauté, bien au contraire. Enfin, il fini par ouvrir une deux fois la bouche, soufflant sur son ton calme et poli, bien que toujours aussi agacé. Élevant légèrement la voix tout de même.

_Pardon ?!?! Mon maître ? Je ne crois pas non ! JE suis mon seul maître !

Kaoru avait légèrement avancer dans la semi pénombre de la pièce. Pour un peu mieux voir son interlocuteur, qui semblait être assez jeune, bien que plus vieux que lui. Du moins, il en avait l’air, mais parfois le physique des gens ne se mariait pas du tout avec leurs nombres d’années. Et il attendait, impatiemment que l’autre le libère. D’ailleurs il traînait un peu trop au goût du Neko. Il se sentit, soudainement, plus léger. Baissant les yeux il vit que ses chevilles avait été libéré. Enfin ! Se décidait-il ? Mais, après deux ou trois minutes celles aux poignets étaient toujours là. Liant toujours aussi solidement ses poignets entre eux et à son cou. Il soupira, tapant du pied presque excéder. Énervé d’attend ! Énervé que l’ont ce moque ainsi de lui. Et puis il n’aimait toujours pas le regard que l’autre portait sur lui. Il prit une petite inspiration, soufflant un grand coup. Avant de prendre de nouveau la parole. Il était calme, rare était les fois où l’ont savait ce qu’il ressentait vraiment. Quoiqu’il était capable de changer si vite ! Un peu comme-ci il était schizophrène. Il pouvait être aussi bien poli, qu’il pouvait être très insultant. Surtout lorsque la goutte faisait déborder le vase.

_Ecoute moi bien pauvre dégénéré ! Je ne t’appartiens pas ! Alors tu va m’ôter ces putain de chaînes ! Que je suis puisse quitter ce trou de malades mentaux ! Ça vous prend souvent d’enlever les gens ? Complexe d’infériorité ? D’impuissance ? Ça se soigne très bien de nos jours vous savez, alors faudrait largement penser à consulter ! Aussi bien vous que les deux autres con là !!!

S’arrêtant d’un coup il reprit son souffle. Parler autant d’un coup, s’était une chose qu’il faisait assez peu souvent. Bien que lorsqu’il était lancer. Enfin ne revenons pas sur sa personnalité assez complexe. Il était furieux ! Sa queue fouettait l’air encore plus enragé ! Je crois qu’il n’aurait plus manqué qu’une femme fasse son apparition, et là ça aurait vraiment été le pompon ! Il avait cogner contre un meuble faisant tomber une statuette semblant assez chère, qui ce brisa sur le sol. Éparpillant son corps en mille morceaux. Avait-il signer son arrêt de mort en débitant tout cela ? Probablement ou du moins presque ! Enfin, pour le moment il n’en était pas vraiment conscient. Ne croyant pas un mot sur le fait qu’il avait présentement un maître. Ne pouvant pas croire qu’une tel chose existe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasori Itô

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']   Mar 28 Aoû - 4:06

Sasori était presser de voir son nouvel esclave, c’était peut-être rare de voir cela de la part d’un maître, mais pour le démon c’était différent. Le jeune homme descendait les marches faisant attention pour ne pas marcher sur son kimono qui était soi-disant un peu long pour lui. C’était un cadeau de sa chère mère qui était proche de rendre l’âme... Enfin laissons cela en arrière puisque ce n’était pas ça qui nous intéressait. Donc notre cher Sasori alla dans le grand hall d’entrée, là où son esclave qui était neko attendait sûrement des explications et tout cela. Enfin arrivé ou à peine arrivé l’esclave posa trois question sur un ton poli certes, mais quoique... Il était un peu agressif avec lui. Humm, s’il continuait comme cela, Sasori allait faire son éducation rapidement. Et certes avec de la douleur! Pour qu’il comprenne! On ne joue jamais avec Sasori, sauf quand cela lui tente il voudra s’amuser avec vous, mais surtout avec ses esclaves! Sasori avait répondu tranquillement oubliant que celui-ci avait été agressif envers lui. Mais quoi! Il avait bien répondu et l’autre semblait insulté. Et puis, il s’était crispé! Il fallait jamais avoir peur devant Sasori. Mais bon parlons un peu du physique de l’autre. Sasori le trouvait magnifique. Comme je vous l’avait dit, il était le portrait craché des préférences de Sasori. Même s’il était fiancé, cela ne lui empêchera pas de s’amuser avec ce petit neko. Il avait l’air frêle juste en le voyant, mais semblait quand même assez résistant. Qu’allait-il faire dans ses tâches? Le lavage? La cuisine? Bref, il avait plein d’options. De toute façon il allait réfléchir cela pas avant demain. Tien, le neko avait enfin répondu. Humm, il ne semblait pas vraiment satisfait. Sasori ricana légèrement avant de le regarder droit dans les yeux sans baisser son regard. Son regard était perçant et glacial.

« Exactement, je suis ton maître. Et voilà la preuve qui va te le prouver.... » Ricana-t-il, mais il avait dit cela sur un ton très moqueur, mais quoique aussi dur.

Grâce à son pouvoir de voler les pouvoirs, il avait eu le don de faire apparaître des objets et manipuler la lave. Le visage paisible Sasori riait intérieurement. Il fit apparaître un objet en fer. Celui-ci avait la forme d’une rose fanée. Et par après de la lave était dans ses mains. Enfin, elle n’était pas si chaude que cela pour faire fondre le métal. Il jeta l’objet dans la lave et attendit. Après un bon dix minutes il sortit la fleur en fer et alla rapidement derrière Kaoru. Il leva son gilet et étampa la fleur fanée en bas du dos à gauche. Et le laissa là sans l’ôté et puis aussi il avait prit ses précaution, il avait paralyser le corps de Kaoru avant de le faire! Mais il pouvait encore parler. Mais cela du être très brûlant. Mais Sasori s’en foutait royalement de l’état de l’autre! Après un cinq dix minutes, il ôta l’objet en fer et regarda la marque rouge. Celle-ci avait rester pur toujours là. Sasori ria méchamment. Qu’il adorait faire souffrir les gens. Et voilà Kaoru! Voilà la preuve que tu étais à Sasori ou plutôt que tu es à Sasori maintenant! Cela l’amusait grandement. On dirait que le neko n’avait point aimé. Bref, il ôta les chaînes à ses poignets, mais il fit apparaître une chaîne comme bracelet à son poignet. Alors comme cela, s’il allait lui sauter dessus Sasori avait le temps de le faire souffrir rapidement. Il le regarda toujours avec ce petit sourire moqueur, ce regard plus au moins sévère, mais à l’intérieur bouillonnaient pleins d’idées pour le faire souffrir et puis quoi! Il le méritait grandement! Mais c’est alors que le neko parlait trop au goût de Sasori. Il osait sérieusement l’insulter? Humm... Il ne savait pas à qui il avait à faire! Il fallait être un con pour pouvoir insulter Sasori Itô. Sasori eu un petit sourire. Il croisa les bras en le regardant l’insulter sans broncher à aucune remarque. Le pauvre... Il avait signer rapidement son arrêt de mort. Sasori s’avança rapidement vers lui et se pencha à son oreille pour lui murmurer:

« Tu sais ce que le pauvre dégénéré va te faire? Tu as été un peu trop loin à mon goût. Je vais t’éduquer à ma façon. Et je te dit que tu vas souffrir énormément espérant par après que tu as compris le message mon pauvre Kaoru. »

C’est alors que Sasori vit la statue tomber à terre pour se briser en mille morceaux. Dommage... Le pauvre allait vraiment souffrir. Et puis c’était un cadeau qui valait très cher. Le maître des lieux n’allait pas être très content. Pas trop non. Donc Sasori fit apparaître une longue chaîne et au bout il avait une boule en métal. C’est alors qu’il la fit tournoyer un peu et il dirigea la boule vers Kaoru rapidement. La boule frappa la tempe du neko rapidement. Et on pu voir le pauvre s’écrouler à terre dans un coma. Sasori ricana. Alors voilà! Il était prêt pour l’emmener dans la salle des tortures. Il prit le inerte, aussi mou qu’une poupée de chiffon. Il le mit sur son épaule et parti tranquillement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']   Jeu 30 Aoû - 1:45

Kaoru observait l’homme d’un regard noir, surtout depuis qu’il avait déclaré être son maître. De quel droit se donnait-il ce droit ? Le neko n’était-il pas un être libre ? Évidemment que si ! Et puis au combien même cela n’aurait pas été le cas, Kaoru ce serait toujours considéré comme tel. L’animal, si l’ont puis dire, n’était pas homme à se soumettre. A se plier aveuglement à un quelconque ordre. Il était bien trop fière pour cela, comme tout félin. Il avait bien trop d’estime de lui comme tout humain. Il était à la limite d’être ce genre de personne qui déclarait qu’il préférait mourir plutôt que d’obéir. Si, seulement, il n’avait pas eu un caractère aussi changeant. Puisque étrangement il pouvait devenir parfaitement docile, et ce même sans aucune violence. Semblant parfois presque heureux d’accomplir la tâche donné. Et il peut passer d’un état à l’autre d’un fraction de seconde à une autre, d’une journée a un autre, d’une semaine à une autre ! Et ainsi de suite ! Chacun des états pouvant aussi durer plus ou moins longtemps que l’autre. Et donc, il lui avait répondu. Insistant bien sur le fait qu’il n’avait ni dieu ni maître. D’ailleurs la réponse sembla plus amuser le démon qu’autre chose. Ce qui ne manqua pas d’horripilé encore plus Kaoru. Il ricana légèrement cet homme, avant de capter le regard du félin. Et de prononcer sur un ton assez amusé quoique assez dur. Qu’il était bel et bien son maître. Et qu’il allait d’ailleurs le lui prouver pas plus tard que tout de suite. Le nouvel arrivant ne cilla pas. Maintenant son regard dans celui de son dit maître. Son visage ne reflétait rien, aucune émotion. Un instant passa, après quoi Sasori fit apparaître une rose, qui devait être en fer. Et de la lave apparu dans ses mains. Kaoru l’observait sans un mot mais commençait à devenir un peu plus inquiet. L’homme lança l’objet dans la lave. Qui commença alors à chauffer. Kaoru battit frénétiquement des oreilles regardant la scène avec une certains inquiétude de plus en plus présent en son esprit…

_Attendez ! Vous allez faire quoi avec cela ?…

Son ton était redevenu calme, neutre et poli. Question presque stupide mais il n’avait pas pu faire autrement que de la poser. La fleur chauffait devenant au fil du temps qui passait de plus en rouge. Le démon l’y laissa durant bien dix minutes. Durant ce lapse de tems les oreilles du neko battait toujours aussi frénétiquement. Sa queue elle battait toujours mais de manière un peu plus nerveuse. Son instinct animal reprenait peu à peu le dessus. Il devait se sauver de cette pièce, de ce lieux au plus vite. Et pas plus tard que tout de suite ! Et même le plus vite possible. Il fit un pas, près à essayer de se sauver. Après tout peut-être aurait-il le temps de trouver la sortie. Non ? Seulement à peine cette pensé avait eu le temps d’effleurer un peu son esprit que Sasori sortie la fleur de la lave. Passant rapidement derrière lui, Kaoru avait voulu réagir. S’éloigner le plus vite possible. Seulement, son corps s’était retrouvé paralysé. Les oreilles du chat s’étaient abattu en arrière. Sa queue s’était légèrement recourber contre lui. Tel un petit chaton a demi apeuré. Et il avait relever son haut, avant de déposer la fleur sur bas du dos de Kaoru du coté gauche. Si il aurait pu bouger, il aurait sans aucun doute bondit à quelques mètres facile. Mais étant donné que là seul sa tête pouvait encore bouger, il cru quel allait se détacher de son corps. Puisque c’était la seul partie qui avait pu sursauté. Il avait comme hurlé, enfin en vérité, c’était le bruit d’un chat. Vous savez comme lorsqu’il se coince la queue dans une porte. Deux minutes, après quoi il se mis à se mordre la lèvre. Arrivant même jusqu’à la percer. Et puis quelques minutes après, il retira la fleur. Laissant probablement une marque rouge qui resterait marquer à vie. Il venait un peu d’être marquer comme une vache. Un vulgaire bovin à la sauce féline. Kaoru était en transpiration, ses cheveux était devenu comme humide. Il baissa la tête, laissant pourtant les yeux relever, regardant en la direction de Sasori. Les chaînes à son poignet avaient disparus laissant leur place à un bracelet de chaînes autour de l’un d’eux. Et, puis il s’était mis a l’insulter. Ne doutant de rien après ce que venait de se passer. Sasori l’écoutait sans broncher. Mais rapidement il se pencha vers lui, lui murmurant qu’il allait l’éduquer, le faire souffrir. Qu’il était aller un peu trop loin. Le blond fixait son regard dans celui de l’homme. Répondant sur le ton si calme et neutre qui le caractérisait le plus souvent.

_Ne me touche pas, pauvre fou ! Je ne suis pas une chose, je fais ce que je veux. Il n’y à pas à m’éduquer…Baka !

Fou, Baka ? Idiot ? Deux mots probablement en trop. Mais c’était dans sa nature de provoquer en gardant le plus souvent une attitude neutre ou quasi neutre. Enfin, Kaoru avait briser une des statue de la pièce. Le brisant en millier de petit morceaux. Il vit alors l’autre faire apparaître une grande chaînes fini par une boule de métal. Assez dur ! Il la fit tournoyer, l’objet allait si vite qu’il n’arrivait pas à le suivre. C’est alors qu’il la reçu sur la tempe. Le faisant s’écrouler à terre, comme une poupée de chiffon. Il en avait pourtant déjà évité des coups comme celui-ci mais là il n’avait même pas pu comprendre ce qui arrivait. Ou du moins presque pas…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']   

Revenir en haut Aller en bas
 
Petit neko "presque" schizophrène....[Saso']
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Niveaux "presque" disparus sur Ma Planète
» Petit LU ("THE" parc'que c'est les meilleurs avec du Nutella !)
» Le petit enu "modification" [Refusé, candy double]
» Le résultat de la "guerre", presque 20 ans après!
» [Skulltag][ZDaemon] Petit "comparatif" amical

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le manoir du Styx :: Rez de chaussé :: Le hall d'entré-
Sauter vers: