Le manoir du Styx

Voilà l'enfer. Personne ne pourra s'en sortir.... Non personne...
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'heure de l'éducation!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Sasori Itô

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: L'heure de l'éducation!   Sam 22 Sep - 17:42

Ayant raz de bol de son nouveau neko, qui n’avait aucun respect envers lui, Sasori l’avait frappé à la tempe avec une arme. Et puis il allait commencer à lui apprendre ce qu’il lui arrivera s’il n’écoutait pas encore celui-ci. Bref, il allait l’éduquer à sa façon. Une façon assez sadique. Ou peut-être trop. Bref, il avait appris que celui-ci n’aimait point les femmes... Alors il allait rigoler avec ça. Oui faire fâché Kaoru et surtout le faire peur en même temps. Et de toute façon, il ne pourrait faire ce pauvre petit neko. C’est alors tout en l’emportant sur son épaule, Sasori se rendit à la salle de torture. Il se faisait très tard et il avait personne. Mais bref, il avait besoin de quelques personnes qui lui serait utiles. Très utiles. C’est alors qu’il se rendit dans une pièce isolé de toutes les autres. Dans celle-ci, on avait ancré solidement des anneaux dans le sol. Et puis ceux-ci étaient reliés à des chaînes. Ils y en avait le nombre parfait. Et de toute façon, c’était Sasori qui avait inventé cette torture et c’était lui la première fois qu’il allait l’utiliser. Le maître avait le grand sourire aux lèvres. Il était content de faire cela. Donc c’est alors qu’il se mit au travail. Il déposa le corps inerte sur le sol et pris une chaîne qui au bout avait un anneau. C’est alors qu’il ôta le gilet de Kaoru et pris de la peau sur son épaule, au neko bien sûr et ouvrit l’anneau pour la rentrer dans sa peau. Bref, ce fut un peut dur, mais il avait changer la forme de l’anneau enfin, le bout, il l’avait mit pointu pour que la peau se perce plus facilement. Puis il referma l’anneau pour qu’elle se soude avait l’autre bout. Et il faisait son possible pour pas que le sang s’écoule trop vite. Il avait arrêté en parti son hémorragie. Mais il avait laissé un peu le sang coulé. Donc il fit la même affaire sur son autre épaule. Après au poignet il avait transpercé l’os même pour refermé l’anneau. Après il enleva son pantalon, pour mettre des anneaux dans les mollets. Et puis les derniers au tendon d’Achille. Sasori essuya son front rempli de sueur. Il avait fait cela avec précision. Il ne voulait pas que l’autre ait quelque conques blessures importantes, même s’il pouvait le guérir. Donc quand Kaoru se réveilla. Sasori ria sadiquement. L’autre devait être apeuré. Il allait viré fou avec tout ses anneaux dans sa peau. Sasori le regarda. Il devait sûrement souffrir encore... Mais bon, il s’en foutait. Le démon regarda ses mains remplis de sang et il s’approcha doucement derrière de Kaoru et lui caressa les cheveux. Alors il s’approcha de son oreille.

« Tu as trois heures, pour enlever ses anneaux-là. Au sinon un gaz va s’échapper, un gaz toxique. » Murmura-t-il à son oreille pour ensuite rire sadiquement. « Mais non! C’étais des blagues. Je t’ai réservé de quoi encore plus amusant... »

C’est alors qu’il recule et lui pointa les quatre chaises là bas. Il frappa dans ses mains, pour donner un signal. Puis quatre démones rentrèrent dans la salle. Elles étaient peut-être tous belle, mais en eux régnait la douleur et la méchanceté. Donc elles allèrent s’asseoir à leur place tout en riant. Les démones regardèrent Kaoru en détail. Sasori avait fait qu’en sorte que Kaoru ne pouvait trop s’approcher d’elles. Donc si le neko voulait les voir, il serait à un mètre de distance d’elles, il ne pourrait pas aller plus loin. Et puis, il avait désactivé ses pouvoirs. Sasori regarde les femmes et ensuite son neko.

« Bonne chance! » Lança-t-il en se retournant pour sortir de la pièce et la barrer.

En fait, il était toujours présent dans la pièce après avoir quitter celle-ci. Il s’était mis invisible et surtout il pouvait traverser les murs. Deux pouvoirs qu’il avait copié. Donc il s’accota au mur et croisa les bras. Il sourit et regarda ce que Kaoru allait faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'heure de l'éducation!   Dim 30 Sep - 22:37

Kaoru n’avait rien vu venir, la petite boule au bout de la chaîne atteignant sa tempe pour qu’il s’évanouisse. Cela s’était passé si vite, qu’il n’avait pas pu réagir. Enfin, passons le temps du coma dont le neko n’a aucun souvenir. Venons en à son réveille, d’ailleurs peut-être aurait-il du ne jamais reprendre conscience. A mon humble avis il aurait préféré. Allongé sur le sol, il commença a s’agiter, ressentant alors une douleur insupportable dans plusieurs partie de son corps. Il se redressa alors d’un coup, restant assis, regrettant un peu son geste. La douleur s’intensifiant, lui arrachant un cri, de chat toujours. Il cligna alors des yeux, observant mieux, remarquant alors les chaînes dans sa peau, ouvrant de grands yeux inquiet, effrayer ? Il n’avait pas directement remarqué Sasori, trop occupé a essayer de supporter la douleur a la quelle il était sujet. Chose bien compliqué, croyez moi. Jusqu’à capter son rire, étant un peu déconnecté jusqu’à présent. Frissonnant, n’aimant pas l’intonation de ce dernier. Il chercha à le regarder, mais pour le moment il n’arrivait pas énormément à bouger, puisque le mouvement des chaînes dans sa chair lui était insupportable. Il sentait le regard de l’autre, ne disant mot. Se demandant où il était tombé. Ah oui ! Au Styx, quel endroit de fou. Étaient-ils tous ainsi ? Qu’avait-il fait pour mériter un tel sort ? Rien, absolument rien. Ce qu’il avait dit, n’était aucunement une raison pour lui. Dire ce qu’il pense s’était innée. Surtout depuis qu’il avait été libre. D’ailleurs, il tremblait a l’idée d’être enfermé ici. Cela faisait pas si longtemps qu’il était libre et le voila qu’il revenait à la case départ. Puisque cette fois c’était sur, ce fou était bel et bien sérieux. Il le sentit alors approcher, le démon caressa alors les cheveux du Neko. Ce qui ne manqua pas de le figer, effet qui s’intensifia lorsqu’il l’entendit parler à son oreilles. Ouvrant de grand yeux, plus qu’a son réveil. Avant d’avoir envie de l’étriper lorsqu’il précisa que c’était des…blagues ? Parcontre, il n’aima pas du tout le reste. Il ouvrit la bouche, pour la refermer avant de lâcher…

_Quoi ? Et…enlève moi ça !!! Espèce de fou !!!

Craquant, ne supportant plus cela. D’autant plus qu’il avait froid, étant presque nu. Sa voix était moins assuré que dans le hall. Tremblotante même, puisqu’il essayait de ne pas hurler une nouvelle fois. Mordant sa lèvre inférieur pour se contrôler. Il tenta une nouvelle fois de ce tourner, doucement pour finir par réussir. Regardant alors les quatre chaises que lui désignait Sasori. Se figeant alors à la vu des démones qui entrèrent dans la salle. Plaquant ses oreilles en arrière, lançant un regard au démon, haineux…interrogatif. Il sentait leurs regards, mais lui évitait de les regarder. Cela dit, il tenta d’utiliser son pouvoir de pluie mortel. Mais sans succès, comprenant très vite que ses pouvoirs avaient été couper par cet homme. Prenant alors légèrement peur, essayant tout de même de garder une contenance. Pour caché sa terreur. Enfin, l’autre lui lança « bonne chance » avant de partir. Kaoru fut alors frapper. Restant un instant presque bouche bée. Ce visage…oui, Sasori ressemblait étrangement au père de Kaoru. Ce qui dégoûta ce dernier qui secoua la tête voulant oublier cette image dans un moment pareils. Enfin, il entendit que la porte était barrer et ce mis alors à hurler…

_NON ! REVIENT ! LIBERE MOI !!! PAUVRE TARRE !!!

Hurlant à s’en décroché les cordes vocales, s’agitant alors de plus en plus, tirant sur ses chaînes Oubliant complètement ou plutôt ignorant la douleurs qu’elle lui procurait encore. Plaquant ses oreilles en arrière, la queue hérissé, les griffes sortie et les canines à la vu de tous. Grognant comme un chat furieux. Crachant aussi ! Faisant des bonds aussi haut que ses liens le permettait, essayant d’atteindre la porte puis les démones successivement à plusieurs reprises. Avant de ce calmer, après cinq minute. Renonçant, ce rendant compte que c’était inutile. Il ne pouvait pas sortir, pas se défendre. Et comme tout félin prit dans une impasse comme celle là il commença à reculer, contre le coin du mur. Ramenant ses genoux contre lui, sa queue qui avait reprit une tenu normal autour de lui. Tremblotant un peu, ne sachant plus quoi faire. L’angoisse le prenant de plus en plus. Oh, il ne pleurait pas. De toute façon en 14 ans il n’avait plus pleurer. Il n’allait pas reprendre maintenant. Mais une chose était sur, si l’une des démones se serait approché il l’aurait certainement mis en charpie avant qu’elle n’est le temps d’utiliser un seul de ses pouvoirs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasori Itô

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'heure de l'éducation!   Mer 17 Oct - 3:25

Ayant finit ce boulot qu’il lui avait coûter une grand somme d’énergie, Sasori était accoté au mur tout en soupirant. Il avait hâte que le neko se réveille. Voir sa réaction. Il se demandait bien comme allait-il réagir... Crier? Pleurer? Ou ne de ne rien faire. Mais ce serait chose étonnante. Il attendit patiemment, ce qui était rare de sa part. Cela arrivait qu’une fois sur cent que Sasori pourrait être patient, enfin exagérons pas. Puis après quelques minutes, non plutôt quelques heures, enfin une ou deux heures de réflexion, le démon vit enfin l’autre bouger. Aie.. Il s’était relever d’un coup comme ça! Sans prendre le temps de penser... Humm, cela ne devait pas être agréable. Enfin, pas la peine de poser la question à Kaoru. Il avait crier, un cri plutôt saoulant pour les oreilles. Il avait eu le goût de le frapper pour lui remettre les idées en place, mais il s’était retenu. Tout en le regardant, Sasori afficha un sourire moqueur. Il s’avança un peu mais il restait à une distance respectueuse. Respectueuse ? Hum non pas vraiment! Il voulait seulement lui laisser le temps de comprendre dans quel enjeu il était. Il devait tout simplement sauver sa peau en quelque sorte. Mais Sasori aimait bien l’idée qu’il avait eu. Torturer était son domaine et il le restera à jamais. Incapable de vivre sans faire souffrir quelqu’un. Et il allait beaucoup se plaire avec ce petit neko disons fragile... Puis voilà le geste qui faisait trembler les personnes. Le rire sadique de Sasori. Tout à fait différent. On peut le reconnaître facilement. Ce rire qui faisait glacé le sang des esclaves ou encore des démons et il fonctionnait encore bien! Car Sasori l’avait vu... Il s’était figé. Kaoru avait bien et bel peur de Sasori. Et cela fit que le démon eu un grand sourire aux lèvres. Il s’approcha d’un pas lentement vers l’autre. Puis seulement pour le faire peur encore plus, il caressa ses cheveux qui était étrangement doux au touché. Il parla lui disant une blague qui n’en était pas vraiment une. Il voulait seulement rigoler! Le voir apeuré! Et il réussit encore une fois! Mais il fronça les sourcils aux paroles de Kaoru. Aucune marque de respect!

« Tâche de ne pas redire ça! » Siffla-t-il entre ses dents.

C’est alors que Sasori le gifla. Pas seulement un petite gifle qu’une fillette pourrait donner. Non, celle-ci avait fortement frappé la joue du neko. Lui laissant une marque très rouge sur sa joue qui allait sûrement enfler. Il avait faillit le frapper, mais il s’était retenu. Une chance pour lui. Au sinon il aurait retrouvé sa mâchoire déplacé. Et puis, il avait remarqué que la voix de l’esclave tremblait... C’était sûr! Il avait très peur! Et cela rendait Sasori plus heureux que d’habitude. Et puis il avait montré réellement ce qu’il allait faire. Torturer Kaoru avec sa « peur » si on pouvait appeler ça comme ça. Donc les démones rentrèrent toutes heureuses de pouvoir servir à quelque chose. Sasori lui lança un bref bonne chance avant de disparaître et de revenir dans la pièce caché grâce au pouvoir. Puis il le regarda faire. Humm, il semblait réellement détester ça. Ce qui rendait la situation encore plus drôle. Mais le « pauvre taré » lui avait resté en tête et il allait se venger pour ça. Donc il regarda Kaoru faire ses bêtises. Cela le fit rire, mais il ria intérieurement aussi. Puis quand il eu finit, Sasori fit une moue triste. L’autre s’était recroquevillé dans un coin... Allait-il pleurer? Non.. Il ne pleurait pas, mais il était triste. Après quelques minutes, Sasori redevenir visible, mais il restait toujours, comme transparent. Donc si Kaoru voulait l’attaquer ce sera une perte de temps. Et puis il était proche du neko. Sasori sourit sadiquement.

« Alors on s’amuse? » Demanda-t-il avec un grand sourire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'heure de l'éducation!   Ven 19 Oct - 1:25

Les premières paroles de Kaoru, n’avait pas semblé plaire à Sasori, mais alors pas du tout. Il avait prévenu le Neko, lui decochant alors une gifle. Et pas le genre de gifle que les gamines peuvent se mettrent dans la cours de l’école. Non ! La gifle qui te laisse une trace rouge sur la joue pour le restant de la journée. Claque, qui avait laissé le félin légèrement perplexe. Tellement, qu’il ne sentit la douleur que dix secondes après, quand il porta sa main à sa joue, le temps d’un instant. Ne répliquant pas, se contentant de souffler doucement. Oh ! Pas d’une façon excéder, loin de là. Baissant légèrement son regard, juste avant de regarder les chaises, que Sasori lui avait désigné. Découvrant les démones qui venaient de rentrer dans la pièce. Glaçant le sang à Kaoru, alors que Sasori venait de quitter la pièce, sur un « bonne chance », surement narquois. Le chat lui hurlant, encore après, suppliant ou plutôt ordonnant encore. Ayant, perdu les notions que lui avait inculqué sa mère, lorsqu’elle avait décidé d’en faire un petit chien, lors de la mort de cette dernière. De son meurtre ! D’ailleurs c’était normal, qu’il ne les retrouves pas et qu’il ne cherche pas à être réellement docile. A peine un an qu’il était libre. Après treize ans passé entant que petit esclave, et voila qu’on l’enfermait de nouveau. Que l’on voulait de nouveau le remettre à cette place, qu’il détestait temps. Pour le moment, un seul mot lui venait à l’esprit. JAMAIS ! Il avait beaucoup trop souffert. Il était mort cette nuit là ! Enfin, il avait réussi à renaître ! Alors, il était bien décidé à vivre. Et puis tout s’enchaîna assez vite. Kaoru se mettant à tirer sur ses chaînes, à bondir. Devenant aussi pire qu’une bête féroce dans la même situation. Après quoi, il avait renoncé, pour se recroqueviller dans un des coins. Les genoux contre sa poitrine, ne bougeant plus durant quelques minutes. Jusqu’à entendre de nouveau la voix de Sasori pour être précise. Ne comprenant pas sur le coup, comment il avait fait. Avant de réagir, que lui aussi avait des pouvoirs. Il en avait vu un aperçu dans la salle d’accueil. Il ne dis rien lorsqu’il s’approcha, ne tenta rien. Etant toujours tétanisé par les démones. Bien, qu’elle n’est pas bougé de leurs places. Se collant un peu plus contre le mur, lorsqu’il fut vraiment proche de lui. Frissonnant à ses paroles. Hésitant un petit moment à répondre.

_À votre avis ?

La voix tremblante, ne regardant pas le démon. Fixant plutôt l’angle dans lequel il s’était placé. Si, il s’amusait ? Il osait poser cette question, alors qu’il connaissait parfaitement la réponse. Cherchant, probablement, juste à faire encore plus de mal au Neko. Et s’était en parti réussi. Peut-être que si elles n’avaient pas été là, cela aurait été différent. Mais là, il était tel, qu’il n’arrivait quasiment plus à réfléchir. Ses seuls pensées, ou presque, allait toute dans une seul et même direction. Sortir d’ici, ou, réussir à éliminer ses « choses » dans le fond. Et puis, la douleur que procurait encore les anneaux dans son corps n’arrangeait absolument rien. Il se mordait tantôt la langue, ou la lèvre pour évité de hurler en continue. Bien que part moment, il craquait, et laissait échapper un cri. De chat comme à l’ordinaire. Son esprit hésitant, encore et encore, encore le coma et la folie. Celle-ci l’avait bien dominé quelques minutes plus tôt. Elle pourrait très bien le reprendre. Enfin, il avait été conscient de ses actes. Alors que là, si la même choses se reproduisait, il ne s’en rendrait probablement pas compte. Ses oreilles était plaqué en arrière sur sa tête. Sa queue enroulé autour de lui, de son ventre pour être plus exact. Le serrant, d’une manière, qui se voulait assez rassurante. Simple illusion bien sur ! Tremblant de plus en plus. Et si, il n’avait pas été aussi fière, ou aussi déterminé pour ce détails, il aurait sans aucun doute fondu en larmes. Mais comme dis auparavant, cela faisait tellement d’années qu’il bloquait ses larmes, ses pleurs. Qu’il ne voulait pas les libérer maintenant ! Après tout, il s’était toujours mis en tête que c’était un signe de faiblesse. Et il aurait beau être l’être le plus faible du monde, il essaierait toujours de les contenir.

_S…Sasori ? C’est bien ça ? Tu ne le fera pas…si je demande de m’enlever ça ? Hein ? Ça sert à rien…


Sa voix était hésitante, faible, plus du tout insultante. Ayant de plus en plus de mal à parler. La douleur lui tournant la tête, celle-ci effectuant une sorte de petit mouvement de balancement circulaire. De plus, sa lèvre commençait à se dessécher Comme sa bouche. Cela faisait depuis la veille, vers sept heures du soir qu’il n’avait rien bu. D’habitude il usait de son pouvoirs pour s’abreuver, mais là, cela lui était impossible. Il avait l’impression d’avoir une boule dans la gorge. Comme du sable, ou une pelote de poil. Enfin, n’importe quoi qui puisse à la fois assécher et piquer horriblement la gorge. Et oui, comme-ci les chaînes et les démones ne suffisait pas il crevait de soif. A un point, que au bout de quelques instant qui avait suivait ses paroles. Il porta son avant bras à sa bouche, mordant son bras, après tout il n’était plus à cela près. Pour boire un peu de son sang, certes, ce n’était pas ce qu’il y avait de plus fameux. Mais cela avait le mérite d’être un minimum hydratant. Enfin, il arrêta ! Après cinq secondes. Déjà parce qu’il ne s’avait pas comment réagirait Sasori. Laissant retomber son bras lourdement sur le sol froid de la pièce. Un mince filet du liquide rouge coulant doucement le long du coin de sa lèvre. Levant un instant les yeux vers l’homme, avant de les baisser de nouveau vers le sol. Ouvrant la bouche, la fermant, comme un poisson le ferait. Avant de parler à nouveau. Finissant, visiblement, ce qu’il avait dit un peu avant. Etant devenu plus respectueux, diront nous, dans ses paroles, et même dans sa façon de parler. Qui était bien souvent courtoise.

_Mais même…Libère moi…enfin…détache moi…fais les…sortir…ou moi…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Sasori Itô

avatar

Nombre de messages : 10
Date d'inscription : 09/08/2007

MessageSujet: Re: L'heure de l'éducation!   Dim 9 Déc - 20:10

Sasori sourit, il avait vu la belle réaction de l’autre quand il le gifla. Une grand gifle pour remettre ses idées en place! Mais quel insolent ce neko-là! Incapable de comprendre que lui il était le MAÎTRE et que le chat lui était L’ESCLAVE. Après cette petite torture, enfin pour sa part Sasori la trouvait petite, pas assez grande pour le faire souffrir assez, je crois que le neko va comprendre ou à moitié s’il est si con que cela. Bref, le démon observa le jeune homme. Lui aussi regarda les démones rentrées et il regarda Kaoru par après, il avait peur, Sasori le voyait fortement, il ria un tout petit peu et il sortit de la pièce le laissant là, dans le trouble, dans sa peur. Il barra la porte car on ne sait jamais ce qui pourrait arriver avec ce foutu de neko. Donc il prit une respiration et usa de deux pouvoirs, lui de traverser les objets et lui de se rendre invisible, donc il passa au travers du mur et s’approcha de Kaoru l’observant. Sasori secoua doucement la tête, il était le plus pire des cons sur la terre. Mais c’était quoi l’affaire?! Il tirait sur les chaînes!!! Il allait s’arracher ou briser un muscle le con! Sasori se marrait à le voir ainsi on dirait qu’il avait été élevé parmi une famille de cochon! Avait-il un cerveau ce neko-là? Si oui, bah cela ne paraissait pas vraiment. Sasori mit sa main sur sa bouche pour pas que l’autre l’entende. Puis le démon soupira voyant l’autre se foutre dans le coin de la pièce pour pleurer? Non mais il était vraiment triste. Il fit une moue triste, il se marrait à le voir sauter ainsi sans réfléchir comme un pauvre taré. Il s’approcha sans faire de bruit vers Kaoru, le regardant faire. Les genoux replier contre lui, signe de faible, il avait arrêté. Quel dommage, enfin Sasori sourit et regarda Kaoru. Le pauvre quel faible... Bref, il lui avait posé comme question s’il s’amusait grandement. Sasori rigola. À son avis? Sasori sourit de nouveau.

« À mon avis? » Dit-il en souriant. « Moi je dis que oui u_u »

Sasori commença à rigoler et les démones firent de même. Bien évidement, Saso’ riait de la gueule du neko. Mais il avait bien remarquer le ton, il avait changé. Ce n’était plus le ton brusque qu’employait le neko avant mais un ton doux respectueux mas faible.. Sasori s’Accroupi devant lui et lui caressa les cheveux. Il le trouvait amusant. Il pencha la tête remarquant des blessures à ses lèvres. Il y toucha et les fit disparaître, il lui avait soigner ses vilaines blessures aux lèvres. Il devrait faire attention, Sasori ne voulait pas un esclave dans un piteux état! Il remarqua encore des signes de faiblesses. Les oreilles plaqués, il tremblait et il serrait sa queue! Pour se rassurer? Sûrement, mais il ne l’était pas, on le remarquait facilement. Sasori se demandait, pourquoi il ne pleurait pas. Avait-il peur que celui-ci rit de lui? Peut-être, mais il aurait plutôt sourit sadiquement que de rire. Sasori leva son regard vers Kaoru lorsqu’il parla. Il l’écouta attentivement. Enlever ça? Il ne savait pas, se faire traiter de taré, il ne l’avait pas trouver drôle. Il fronça les sourcils et réfléchit pendant cinq minutes regardant autour de lui. Enlever ou non? Il se frotta le menton pour ensuite poser son index sur sa lèvre inférieur. Puis il regarda Kaoru par après.

« Je ne sais pas.. Me faire traiter de taré, j’apprécie pas vraiment. » Dit-il avec une voix sérieuse.

Sasori le regarda, il allait bientôt sombrer dans le coma, si ça continuait comme ça. Il soupira. Le pauvre, il était tellement sincère. Sasori eu presque pitié de lui, mais il secoua la tête. Il ne devait jamais avoir pitié envers quelqu’un! C’était une sorte de loi qui s’était mis à lui-même. Ne pas avoir pitié et faire souffrir. Voilà un peu ça devise... Sasori observa toujours le neko et il lui caressa encore ses cheveux. Il les trouvait très doux et agréable à les toucher. Il lui gratouilla le derrière d’oreille l’observant encore. Il arqua un sourcil. Il suivit du regard le mouvement du bras à Kao’. Qu’allait-il faire? Il fut très surpris de voir qu’il se mordait le bras. Pourquoi? Il était déshydraté? Sûrement à le voir du sang... Sasori était un peu dégoûter, même si lui en buvait, mais il ne buvait pas son propre sang! Mais dans les conditions, il le comprenait un peu. Il soupira et regarda le bras ensanglanté, qu’il toucha pour le guérir. Il regarda ensuite le visage du neko. Il semblait presque mort. Il vit le petit filet de sang couler, qu’il lécha rapidement. Hmm, le bon goût du sang! Le démon caressa la joue du neko et l’écouta attentivement. Il soupira. Il semblait tellement désespérer et en plus il commençait à comprendre, qu’il fallait être poli avec Sasori.


« Hummm... J’hésite... Peut-être... Mais à une condition. Que tu m’écoute au doigt et à l’oeil car je ne tolère pas l’indiscipline! » Tonna Sasori sur une voix très autoritaire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Kaoru

avatar

Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 11/08/2007

Feuille de personnage
Âge: 17 ans
Esclave/Maître de?: Sasori Ito
Pouvoir:

MessageSujet: Re: L'heure de l'éducation!   Mer 20 Fév - 3:51

Oui ! Il avait oser répondre qu’il pensait qu’il s’amusait. Kaoru avait eu envie de lui faire regretter amèrement ses paroles. Mais il était à bout de force. Et il avait dont à présent opté pour un comportement qui plairait sans doute plus au démon. Ne voulant pas rendre son dernier soupire dans cette pièce. Bien que Sasori ne semblait pas vouloir le tuer. Enfin tout du moins il ne voulait plus souffrir. Il respira un peu plus rapidement lorsqu’il lui caressa les cheveux, n’aimant pas vraiment que ce type le touche. Cependant soulagé que ses blessures aux lèvres disparaissent. Bien qu’elles n’étaient pas les plus importantes. Il évitait de le regarder, gardant ses yeux orientés à la fois le sol et le mur. Serrant par moment un peu plus sa queue, qui avait prit des teintes rouges par endroits. Et puis il s’était décidé à parler. Faiblement, mais gentiment. Demandant sans vraiment croire à une réponse positive qu’il lui retire ses chaînes Qui le faisaient toujours aussi affreusement souffrir. Enfin, au moins le démon l’écoutait c’était au moins ça. Il avait levé un instant son regard sur lui. Voyant qu’il réfléchissait. Était-ce un bon signe ? Ou au contraire pas du tout ? Il failli sursauté lorsque la voix de Sasori s’éleva de nouveau entre les mur. Ayant presque oublié qu’il attendait une réponse de celui-ci. Il ne savait pas ? Comment ça ? Oh ! Il n’avait pas aimé se faire insulté de taré. C’est vrai qu’il n’aurait sans doute pas du, mais cela lui avait échappé. Il n’avait pas réellement réfléchit. La peur ayant comme bloqué toute raison en lui. Il soupira répondant très bas. Sincèrement…

_J’ai dis cela sans réfléchir. Je suis désolé…

Sa voix était presque inaudible. Collant un peu plus sa tête au mur lorsqu’il lui caressa une nouvelle fois sa chevelure. Manquant de ronronner au gratouillement derrière son oreille de chat. Puisqu’il aurait eu beau dire, c’était tout de même agréable. Devenant de plus en plus pâle au fur et à mesure que les secondes passait. Proche de l’évanouissement. Surtout a cause de la soif. D’ailleurs il avait quelque peu craquer et c’est alors qu’il s’était mordu le bras pour boire son propre sang. Ayant de faux air avec un vampire avec sa pâleur dû à l’épuisement. Il ne vit pas que le démon était quelque peu dégoûté. N’y ayant prêté aucun regard. Il soupira doucement lorsque son bras retomba sur le sol glacial de la pièce. Appréciant tout de même le fait que l’homme lui guérisse son bras. Il grimaça cependant lorsqu’il lécha le filet de sang qui coulait au coin de sa lèvre. N’ayant pas du tout aimé se geste. Enfin il n’avait rien dit. Préférant ne pas aggraver encore plus sa situation. Surtout après ce qu’il venait de demander. D’ailleurs, il avait renouveler ou plutôt terminé sa demande. Dans un dernier espoir. Faisant toujours aussi peine à voir. Essayant d’ailleurs de ne pas prêter attention qu’il lui caressait la joue. Avait-il autant besoin de le toucher ? Il releva son regard à sa réponse. L’espoir revenant un peu. Il avait peut-être ! Une condition ? L’écouté, obéir au doigt et à l’œil. Il baissa son regard comme-ci il réfléchissait. Il n’avait pas le choix. Mais il aurait tellement voulu se réveillé sur l’une des branches qu’il affectionnait sur terre, et où il dormait en assez bonne sécurité. Mais non ! Tout cela était bel et bien réel.

_D’a…d’accord. Je vous écouterais…

Soupirant. N’arrivant quelque part, pas à croire qu’il revenait au point de départ. A ce point qu’il avait fuis. Tout ses efforts, pour retomber dans la même situation. Non ! Elle était probablement pire ! Puisqu’il semblait que cette fois, toute fuite était impossible. Et le maître semblait beaucoup plus cruel. Ou peut-être égalait-il. Était-ce comparable comme méchanceté ? Celle d’une démon qui restait ni plus ni moins un inconnu. Et celle d’une mère qui vous avait désiré, qui aurait du vous aimer, vous protéger. Non ! Bien que d’un point de vu, Sasori restait tout de même le moins « salaud » des deux êtres. Il avait sans vraiment sans rendre compte murmurer « Pourquoi ». Pourquoi ? Oui pourquoi s’acharnait-on contre lui. L’obligeait-on à se soumettre ? Ne pouvait-il donc pas avoir une vie normal. Comme n’importe qui ? Apparemment, il n’en avait pas le droit. Il ne comprenait pas. Il aurait tant voulu retourner quatorze ans en arrière, ne pas ramasser ce stupide truc ! Enfin, il redressa à nouveau son regard vers le démon. Demandant timidement. Alors qu’il attendait qu’il le débarrasse de toutes ses chaînes

_Comment dois-je…vous appelez…


Dernière édition par Kaoru le Mer 20 Fév - 16:40, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'heure de l'éducation!   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'heure de l'éducation!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» problème d'heure?
» [RP] Quart d’heure améri…troisième mi-temps hydrique
» [CF 2011] Report officiel... à quelle heure?
» Inscriptions : Il est l'heure, monseigneur !
» Changement d'heure - heure d'été

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le manoir du Styx :: Le sous-sol :: La salle des tortures-
Sauter vers: